La MFR

Actualités-2021

LE TELEGRAME DU 05 JUIN 2021

À la MFR de Plounévez-Lochrist, les journées d’information ont détrôné les portes ouvertes



MFR PLOUNEVEZ-LOCHRIST


Pari réussi pour la MFR de Plounévez-Lochrist, qui a remplacé les journées portes ouvertes par des journées d’information sur rendez-vous. Un changement très apprécié par les familles.

Avec la crise sanitaire, les portes ouvertes dans les écoles ont été interdites, depuis plus de un an. Mais pour autant, impossible d’imaginer inscrire son enfant dans une école, sans un minimum d’échanges avec l’équipe enseignante, et sans avoir visité les lieux.

Des rendez-vous très appréciés par les familles

Le directeur de la MFR de Plounévez-Lochrist, Étienne LASSERENNE et toute l’équipe éducative ont donc très vite dû réinventer ces moments de rencontre avec les familles, et ils ont proposé de les remplacer par des journées d’information sur rendez-vous de façon à limiter la jauge de personnes présentes en même temps dans l’établissement.

« Au final, ces rendez-vous dédiés à une famille à la fois étaient plus posés, et ils ont été très appréciés. S’il y a eu moins de contacts sur les journées d’information que lorsqu’on organisait des portes ouvertes, il y en a eu bien davantage tout au long de l’année. À la date du 1er juin 2021, nous avons déjà la certitude d’avoir une stabilité d’effectif à la rentrée de septembre, et donc très certainement une progression », s’est réjoui le directeur.

LE TELEGRAMME DU 17 mai 2021

 
MFR Plounevez-lochrist
Des travaux de réfection des toitures des bâtiments de la Maison familiale rurale (MFR) de Plounévez-Lochrist ont commencé lundi 10 mai 2021. Ils sont réalisés par l’entreprise Gilbert Moal, de Cléder. Le toit en bac acier, qui recouvre une partie des salles de cours et la salle audiovisuelle, va être refait en intégralité, ainsi que la toiture ardoise au-dessus de l’internat et des autres salles de classe.
Tous les ouvrants de toit et toutes les gouttières seront changés. Ces travaux, validés par le conseil d’administration, ont un coût de 150 000 € et sont subventionnés à 50 % par le conseil régional. La fin des travaux est prévue pour le début de l’été.

LE TELEGRAMME DU 13 mai 2021

Classe de 4ème-MFR Plounevez-lochrist
Au programme des élèves de 4e de la MFR de Plounévez-Lochrist, « l’éducation du consommateur. » Une matière innovante pour prendre soin de la planète.
Sylvie Guillou a pris en charge un groupe des élèves de 4e dème la MFR de Plounévez-Lochrist.
À la MFR de Plounévez-Lochrist, les élèves scolarisés en classe de 4e bénéficient d’un programme adapté à la découverte des métiers. Parmi les différentes matières qui leur sont enseignées, « l’éducation du consommateur » se révèle être une thématique riche en informations. Elle leur permet de se former à la gestion d’un budget, au gaspillage alimentaire ou à la prévention de la santé par exemple.
 

Le Télégramme du 29 avril 2021

MFR Plounevez-lochrist-1ère BAC PRO SAPAT
La bibliothèque de Plounévez-Lochrist accueille actuellement Lolita Chopin, domiciliée à Saint-Pol-de-Léon et élève en 1ère SAPAT (Services aux personnes et aux territoires) à la Maison familiale rurale de la commune.
Après une première période de stage de découverte professionnelle effectuée fin mars-début avril, la jeune fille est de retour pour une semaine du 26 au 30 avril 2021, lors de laquelle elle a découvert l’animation qui peut être proposée à l’échelle du territoire.
 

LE TELEGRAMME DU 06 AVRIL 2021

 
MFR Plounevez-lochrist-Seconde-BAC PRO SAPAT
Valérie Congar, animatrice sociale à domicile, est intervenue auprès des élèves de la Maison familiale rurale (MFR), mardi 30 mars 2021, pour leur parler de son expérience.
Valérie Congar est animatrice sociale à domicile depuis la mi-février 2021. Cette nouvelle auto-entrepreneuse, installée à Plouider, s’est rendue à la MFR (Maison familiale rurale) de Plounévez-Lochrist, mardi 30 mars 2021, pour apporter son témoignage aux élèves de seconde bac pro Services aux personnes et aux territoires (Sapat) concernant les activités d’animation qu’elle propose aux personnes âgées.
Des activités adaptées aux besoins

Aide-soignante de formation, elle a aussi travaillé auprès des personnes en situation de handicap pour lesquelles elle organisait parfois des animations. Cette activité lui plaisant, elle a décidé de passer son brevet en animation (BPJEPS) qui lui a permis de travailler pendant trois ans sur l’animation en structure d’accueil avant de se lancer à son compte pour proposer des activités adaptées au plus près des besoins des personnes qui l’emploient à domicile.

« Il faut être créatif et inventif et savoir s’appuyer sur le vécu des personnes pour susciter leur intérêt et leur envie de participer aux activités », a expliqué l’animatrice, avant de poursuivre en faisant le récit de ses expériences et d’échanger avec les élèves sur l’accompagnement à la carte qu’elle propose.
« Donner envie aux jeunes »

« Une intervention passionnée qui aura peut-être donné envie aux jeunes de travailler dans l’animation auprès des personnes âgées », a commenté la responsable de formation, Sylvie Guezengar. Elle souhaite faire prendre conscience à ses élèves l’importance de cette facette de leur futur métier, qui favorise le maintien des gens à leur domicile et qui permet d’améliorer leur qualité de vie en leur permettant de conserver de l’autonomie.

Cela encourage également le maintien des relations sociales grâce à la mise en place de discussions, d’ateliers mémoire, de lectures, de jeux de société, d’ateliers cuisine ou d’activités physiques par exemple.